samedi 17 août 2019

Kino Visions 2019

Du 24 au 29 septembre 2019, cinquième édition de KINO VISIONS !!

Aux cinémas La Baleine, Les Variétés, Le Gyptis, au Vidéodrome 2 et au Mucem.
Le parrain de la 5ème édition du festival est Andreas Dresen, cinéaste
formé en RDA à l’école de cinéma Konrad Wolf de Babelsberg, auteur
de nombreux films distribués en France dont Grill Point et Septième
Ciel, projeté au festival de Cannes en 2008. Il présentera son nouveau
film Gundermann, inédit à Marseille.

Films inédits à Marseille et séances présentées par les acteurs et les
cinéastes seront proposés aux spectateurs à l’occasion de près d’une
dizaine de projections.

Séances pédagogiques en présence d’invités destinées au public
scolaire et lycéen.

-> Programme 2019

  • MARDI 24 SEPTEMBRE
GRILL POINT / HALBE TREPPE de Andreas Dresen
20h Vidéodrome 2

Soirée spéciale pré-ouverture du festival

À Francfort-sur-Oder, Uwe tient un petit café tandis que sa femme Ellen vend du parfum. Quand elle rencontre Chris, présentateur d’une radio locale, marié à Katrin qui travaille dans une entreprise de transport, la vie des deux couples va être bouleversée.


  • MERCREDI 25 SEPTEMBRE
BABYLON BERLIN
Saison 2 - Episodes 1, 2, 3  
de Tom Tykwer, Henk Handloegten, Achim von Borries
20h Cinéma La Baleine 

Ouverture du festival, projection suivie d'un cocktail. **Changement - Discussion avec Pierre Eisenreich, critique de cinéma pour la revue Positiv.**

Berlin à la fin des années 1920 marquées par des complots politiques et la corruption, la spéculation et l’inflation. La misère se répand dans nombre de quartiers de la capitale. Les communistes se battent contre la République de Weimar et la montée du nazisme tandis que la vie nocturne dans les cabarets et les night-clubs bat son plein. «Le commissaire Rath plonge dans les entrailles de la ville, entre organisations extrémistes de tous bords et pègre de basse volée. Il ne peut guère compter que sur l'aide de l'inexpérimentée mais volontaire Charlotte Ritter pour résoudre les multiples affaires criminelles qu'il doit affronter. Luxueuse en diable, et sombre aussi, cette série est une adaptation puissante des romans policiers de Volker Kutscher, saluée par la critique internationale. » (Télérama).

En coopération avec Mediawan Rights.


  • JEUDI 26 SEPTEMBRE
COMME SI DE RIEN N'ETAIT / ALLES IST GUT de Eva Trobisch
18h30 Cinéma Les Variétés

Présenté par Nicola Schieweck du Festival Films Femmes Méditerranée.

Janne, une trentenaire qui travaille dans
l’édition, participe à une fête avec d’anciens
camarades de promotion où elle retrouve Martin. Alors qu’elle héberge celui-ci pour la nuit, il la viole soudainement. Janne choisit de ne pas porter plainte et pense qu’elle va pouvoir assumer seule les conséquences de l’événement. Présenté au festival de Locarno en 2018, couronné au Festival Premiers Plans d’Angers en 2019, le premier film d’Eva Trobisch construit un personnage de femme décidée à résister à la violence masculine par ses propres forces à ses risques et périls. Aenne Schwarz incarne avec subtilité Janne tandis que Hans Löw joue le jeune manager prêt à tout pour satisfaire ses désirs.



GUNDERMANN de Andreas Dresen
20h30 Cinéma Les Variétés

Film inédit, suivi d'une rencontre avec le réalisateur Andreas Dresen.


Conducteur de pelleteuses, chanteur populaire, poète et idéaliste, Gerhard Gundermann (1955-1998) a été un artiste marquant de la RDA. Communiste convaincu, il n’hésite pas à critiquer ouvertement les instances de son pays. À la fois rebelle et informateur de la Stasi, c’est un utopiste déchiré entre le refoulement et la confrontation avec la réalité. À travers l’histoire du musicien, Andreas Dresen réalise un portrait nuancé de son pays natal disparu, trente ans après la chute du Mur. Le film a été le plus récompensé aux Prix du cinéma allemand 2019, entre autres pour le meilleur long métrage, la meilleure réalisation, le meilleur acteur principal.

Carte blanche du Goethe Institut.

Le film sera présenté également le vendredi 27 septembre à 14 h au cinéma Le Gyptis.


  • VENDREDI 27 SEPTEMBRE
J'ÉTAIS À LA MAISON, MAIS / ICH WAR ZUHAUSE, ABER de Angela Schanelec
17h30 Cinéma Les Variétés

Film inédit, présenté par Jeanne Baumberger, historienne du cinéma.

Une mère veuve qui élève deux enfants voit
l’aîné disparaître quelques jours avant de revenir sans s’expliquer sur son absence. Il faut reconstruire la vie familiale. Angela Schanelec, invitée de Kino Visions en 2017, propose dans son nouveau film récompensé par l’Ours d’argent au festival de Berlin 2019 une réflexion émouvante sur les liens familiaux, l’éducation, l’absence du père, le théâtre. Au centre du film, son actrice fétiche Maren Eggert, déjà héroïne de Marseille en 2004.





LA NUIT DES 1000 HEURES / DIE NACHT DER 1000 STUNDEN de Virgil Widrich
21h30 Cinéma Les Variétés

Présenté par Wilfried Meynet, Consul honoraire d'Autriche

Quand une famille bourgeoise de Vienne se réunit et qu’un de ses membres meurt brutalement, le passé resurgit empli de secrets et de passions refoulés. À la fois comédie policière, drame romantique et réflexion sur le passé autrichien, ce film est un éblouissant tour de force visuel illuminé par la présence de l’actrice française Amira Casar.


  • SAMEDI 28 SEPTEMBRE
AFRICAN MIRROR de Mischa Hedinger
18h30 Cinéma Les Variétés

Film inédit, suivi d'une rencontre avec le réalisateur Mischa Hedinger.

Durant des décennies, l’auteur suisse et
réalisateur de documentaires René Gardi
(1909-2000) a filmé et raconté la vie rurale
sur le continent africain comme un paradis.
Ses films et son journal montrent à la fois la
beauté des hommes et de la nature et les
brutales réalités coloniales. Dans son documentaire sobre et puissant construit à partir des archives visuelles et écrites de René Gardi, le cinéaste démontre implacablement les mécanismes de l’oppression coloniale française en Afrique de l’Ouest. 




LITTLE JOE de Jessica Hausner
20h30 Cinéma Les Variétés

En avant-première !

Précédé d’une performance au saxophone
de Philippe Lemoine. Suivi d’une rencontre avec Géraldine Bajard, scénariste du film.

Une phytogénéticienne vient de créer en
laboratoire une fleur destinée à rendre ses propriétaires heureux, à condition qu’ils en prennent bien soin et qu’ils lui parlent. Elle l’offre à son fils adolescent. Ce film se distingue par une ambiance surréaliste à l’esthétisme travaillé et par une musique abstraite, savamment utilisée. Film d’anticipation qui pose des questions de maternité, de bonheur, de manipulation génétique. L’actrice Emily Beecham a été récompensée par le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes 2019.


  • DIMANCHE 29 SEPTEMBRE
DANSER AVEC LES TOILES / DER MIT DEN BILDERN TANZT de Alexanger Kluge
14h30 Mucem Auditorium

Inédit, présenté par Nicolas Feodoroff, critique d’art et de cinéma, programmateur au FID Marseille.

Anselm Kiefer, artiste majeur et Alexander Kluge, réalisateur, écrivain et interviewer légendaire se sont retrouvés pour explorer l’oeuvre et les inspirations de Kiefer. Il est question de littérature, de poésie, de musique, d’histoire, de mythes, de science dans ces échanges fulgurants où des associations surprenantes nous mènent vers de nouveaux horizons toujours inattendus. Un grand moment de dialogue, tout à la fois profond et étonnant.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire